Restaurant le parc (Nouvelle équipe suite rachat – depuis octobre 2021)

Le Parc, une des institutions de Boulogne Nord, vient d’être récemment repris par une nouvelle équipe. Le succès de l’ancienne version restait un mystère à mes yeux… en effet je n’ai jamais été un grand fan : accueil très « frais » et service trop long.
C’est donc plein d’espoir que je suis parti tester ce Parc nouvelle version. D’autant plus qu’en habitant à 5 minutes à pied, j’ai toujours regretté de ne pouvoir en faire une cantine régulière ;-).
.
Première bonne nouvelle, le cachet intérieur est toujours la : les banquettes de cuir rouges, le bar en zinc, les superbes mosaïques au sol….Le genre d’ambiance qu’on affectionne particulièrement.
.
L’accueil est souriant et professionnel, (l’une des personnes en salle vient de « Chez René »).On nous installe au fond, meme si je pense que les meilleurs tables sont devant le bar dans la premiere salle. On peut donc découvrir la nouvelle carte. Une carte de bistrot, mixant des plats typiques brasserie, et des choses plus « spécifiques » notamment dans la rubrique « spécialités du Parc ». Au choix : oeufs mayo, poireaux vinaigrette, escargot, tripes à la mode de Caen, pied de porc Pané, os à moelle, Cote de boeuf pour 2 de chez André (à seulement 60€), moules, filet de bar, magret de canard, etc….
.
Bref, de tout, pour tout le monde, et bonne surprise, à des prix enfin raisonnables. Autre bonne surprise, le petit bol de radis apporté pour l’apéro. Un petit truc mais qui fait la différence et montre une certaine vision de l’équipe en place ;-).
.
On teste un la terrine maison en entrée, servi avec sa confiture d’oignon : excellente ! Peut être un petit bémol sur le pain qui aurait pu être meilleur. S’en suivent un filet de bar et une escalope milanaise taille géante, avec notamment de délicieuses frites maison servi très copieusement. Rien à redire sur tout ca.
.
On termine par une tarte fine aux pommes glace vanille gourmande. Un succès également.
.
En conclusion, que des bonnes surprises : en salle et dans l’assiette. La nouvelle équipe à l’air de vouloir changer les choses et offrir à ce magnifique lieu une nouvelle vie. Pour ma part, c’est validé, et c’est certain que j’y retournerai avec plaisir. Et à pied pour ne rien gâcher ;-)).

Mano

Mano

46 rue de l’ancienne mairie, 92100 Boulogne-Billancourt

Apres nous avoir régalé en vente à emporter, j’ai enfin pu aller tester la nouvelle adresse de Max Kuzniar (ex Plantxa) et Enrique Solano, Mano situé rue de l’ancienne mairie.
.
Max, lauréat de la dotation Gault et Millau jeune talent dans la même promo que Mory Sacko, propose ici une carte volontairement courte au gré de ses envies et de ses inspiration, et 2 menus dégustation (petit kiff a 42€ et Grand Kiff à 58€).
.
En entrée, le oeuf / choux fleur / iode proposait un mélange détonnant terre-mer entre le choux fleur et les coques. Une franche réussite.
Pour le plat, le cochon / anchois / mirabelle proposait la encre un expérience terre mer très intéressante, une échine de cochon fondante et des mirabelles de saison.
.
Max réussit donc haut la « Mano » le test 😉 et parvient à répondre aux attentes élevées que nous avions pour l’ouverture de cette adresse. Il devrait rapidement prendre sa place dans le paysage gastronomique Boulonnais.
.
Seul petit point de vigilance, le service un poil longuet dès que la salle a commence à se remplir.

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur Instagram pour ne rien rater de nos articles.

Le Bistr’OK

Le Bistr’Ok

10 rue Gallieni, 92100 Boulogne-Billancourt

Jolie découverte que cette adresse un peu cachée, Rue Gallieni, à une portée de ballon du Parc des Princes.
.
Soraya et Franck proposent un cadre agréable, avec notamment une jolie terrasse abritée.
On y trouve par ailleurs une formule déjeuner parmi les meilleurs rapport qualité prix de Boulogne (moins de 20€ l’E/P/D). D’ailleurs vu le monde qu’il y avait pour en profiter, il semble que le bon plan soit déjà bien connu dans le quartier !
.
La carte change régulièrement, et il y a même un happy hour pour les sorties de bureau.
.
Petit bémol, en tant que membre de l’ASOM, pourquoi dénaturer le traditionnel œuf mayo en émiettant les jaunes façon œuf mimosas et en servant donc des blancs vides 😉 ? Enquête à ma prochaine visite 😉 !

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur Instagram pour ne rien rater de nos articles.