Plantxa

Plantxa

58 Rue Gallieni, 92100 Boulogne-Billancourt

Les années passent, les équipes changent, mais les repas chez Plantxa sont toujours une réussite, et ce restaurant reste l’une des meilleurs adresses de Boulogne.
.
En effet, après le désormais très médiatique ex-Top chef Juan Arbelaez arrivé en 2013 (dont c’était le premier restaurant et qui est toujours le propriétaire ), après Max Kuzniar (qui nous prépare une surprise pour la rentrée à Boulogne ;-)), c’était désormais Alexandre Hogu qui nous régalait depuis 2 ans chez Plantxa. Ce jeune chef passé par des tables étoilées avait su garder le niveau de qualité de ses prédécesseurs tout en y ajoutant sa touche personnelle. Il a hélas choisi de partir vers de nouvelles aventures et de quitter Boulogne à notre grand regret !
.
Nous avons donc profité de sa dernière semaine de service avant son départ pour aller lui faire nos aux revoirs !
.
Coté menu, vous pouvez choisir à la carte parmi les 3 entrées, les 6 plats et les 3 desserts, ou prendre l’un des 2 menus : le petite faim à 42€ (2 entrées, 1 plat, 1 dessert) ou le grande faim à 55€ (2 entrées, 2 plats, 1 dessert).
Nous choisissons le petite faim, et laissons donc carte Blanche à Alexandre pour nous faire plaisir. Et afin de découvrir au mieux tous les plats, nous n’avions pas les mêmes « services » dans nos menus.
En fonction des gouts de chacun, nous avions évidemment des préférences pour l’une ou l’autre des assiettes, mais soyons direct, tout était délicieux.
.
Et si je devais distinguer tout particulièrement des mentions spéciales, ça serait pour le délicieux chutney de peche / cerise / verveine qui accompagnait le foie gras, la glace moutarde à l’ancienne des petits pois, l’ex-cep-tion-nel morceau de boeuf avec une cuisson parfaite (et pourtant je suis exigeant sur la qualité de la viande !), le sabayon de café de la lotte, et la glace cacao maison.
D’ailleurs tout avait l’air si bon, que j’ai oublié de prendre en photo les plats ;-).
.
.
En conclusion, ceux qui connaissaient déjà Plantxa partageront certainement mon avis, et ceux qui ne connaissent pas encore doivent croiser les doigts que le successeur d’Alexandre à la rentrée soit au moins au même niveau ;-). Bonne continuation à lui, et on souhaite encore de longues années à nous régaler pour Plantxa.


Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur instagram pour ne rien rater de nos articles.

Ciao Bella

Ciao Bella

112 Avenue Victor Hugo, 92100 Boulogne-Billancourt

Ouvert en lieu et place du Masa (l’ex table etoilée du chef Herve Rodriguez, parti vivre de nouvelles aventures au Vietnam), le restaurant Ciao Bella porte sur ses épaules le poids de passer après cette adresse qui fut dans ses premières années une très belle table avant de baisser jusqu’a perdre son étoile.
En arrivant, les premières impressions sont bonnes. La salle intérieure est très agréable. La déco est dans la tendance actuelle : table de bois brut, luminaires avec ampoules visibles, l’authentique four à pizza est visible et mis en valeur (un valoriani pour les puristes), …..
Mais pour ce déjeuner, nous avons choisi de profiter du magnifique jardin. Et clairement, il s’agit la d’une des terrasses les plus agreables de Boulogne. Au calme, dans la verdure, avec sa guirlande pour une ambiance guinguette et ses plantations de tomates cerises et d’herbes aromatiques. Le seul (gros) bémol, c’est le choix sur le mobilier de jardin. Quel dommage de prendre des tables et chaises en plastiques aussi légers, qui donnent une impression aussi « cheap ».
Dans les assiettes, pas de surprise, ni de déception : les pizzas sont bonnes et dans la moyenne haute de Boulogne, et généreusement garnies, l’escalope à la « Parmigiana » est bien dissimulée sous la mozza et l’aubergine. Petite surprise en ces premiers jours d’ouverture, un limoncello offert à l’addition, ce qui est toujours agréable.
Conclusion : si vous êtes sur Boulogne en ce moment, allez profitez de ce magnifique jardin !

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur instagram pour ne rien rater de nos articles.

L’ile Restaurant

l’Ile restaurant

170 Quai de Stalingrad Parc de l’Ile Saint-Germain, 92130 Issy-les-Moulineaux

Nouvelle visite au restaurant l’Ile, de l’autre coté de la Seine, caché sur l’ile Saint Germain. Situé dans un superbe pavillon Napoleon III, le groupe Bertrand, propriétaire des lieux, a fait appel à la décoratrice @lauragonzalezofficiel (qui a également fait la décoration de la gare, d’auteuil brasserie, Manko,…) pour donner un esprit « Maison de campagne à Paris ». En plus de sa verriere, et du magnifique bar à cocktail, l’atout majeur du lieu est sa superbe terrasse donnant sur le parc avec le bar extérieur, la cuisine d’été et le potager de la maison.
Coté carte, on retrouve une carte variée et agréable, avec certains plats grillés à la braise. On recommande notamment le homard grillé à 29,5€, un prix defiant toute concurrence pour ceux qui veulent se regaler du roi des crustacés. A noter, une formule déjeuner à 25€ (E/P ou P/D) ou 28€ (E/P/D).

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur instagram pour ne rien rater de nos articles.