A Tavola – la pizza à emporter

A Tavola – La pizza

33 rue d’Aguesseau -92100 Boulogne-Billancourt

J’ai testé ce midi la nouvelle offre proposée par « A tavola », l’offre de pizza à emporter au 33 rue d’Aguesseau chez « @atavola_pizza ».
.
Plusieurs possibilités : pizzas classiques dites « rouges » c’est à dire avec un fond de sauce tomate ou alors des pizza à la découpe : celles ci sont spéciales car la pâte a reposé trois jours, et est donc très alvéolée. Sans sauce, elles sont garnies par différents éléments, qui changent régulièrement.
La c’est 7 euros, et il y a des plus classiques à 5 euros
.
Aujourd’hui, c’était aubergine pesto à la pistache stracciatella et jambon à la truffe : hyper moelleuse, garnie généreusement avec des supers produits (mais venant de A Tavola, on s’en doutait ;-)). Un régal, même pour moi qui ne suis normalement pas fan des pizzas sans sauce !
.
Coté dessert, Tiramisu et Panna Cotta, garnis de poudre de chocolat ou de coulis au dernier moment. J’ai pris le tiramisu, très copieux, et très bon.
.
A tavola fait fort pour son arrivée dans le « Pizza Game » boulonnais. Ils seront bientôt disponibles également en livraison. D’ici la, le click and collect est ouvert !

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur Instagram pour ne rien rater de nos articles.

Mano- offre à emporter

Mano

46 rue de l’Ancienne Mairie -92100 Boulogne-Billancourt

Attendu comme un des évènements gastronomiques de Boulogne depuis plusieurs mois, l’ouverture du restaurant Mano par Max Kuzniar (ex Plantxa, Jeune Talent Gault&Millau) et Enrique Solano est évidemment retardé compte tenu du contexte.
Qu’à cela ne tienne, en attendant les deux compères se lancent dans la vente à emporter.
.
Une carte volontairement assez courte composée de trois entrées, trois plats et deux desserts. Les plats sont actuellement principalement orientés autour des tacos maison.
Les plats sont colorés, de saison, avec un approvisionnement au maximum en circuit court.
.
Parmi les entrées proposées, j’ai testé le Ceviche de maigre & sa sauce de la Grand-Mère (qui peut aussi être commandé en plat principal), meme si la version du poireau vinaigrette revisité me donnait également envie.
Visuellement on se régale déjà. Parfumé, du croquant, du gout…un vrai délice.
.
Pour le plat, j’ai opté pour les 3 tacos cochon – tortilla de mais (sans gluten) – épaule de cochon du Tarn confite « @maisonmontalet » – légumes de saison – pickles – yaourt grec aux herbes avec l’accompagnement des petites pommes de terre grenailles rôties au four et paprika.
Un plat « cochon » sans être trop gras, du cochon fondant contrastant agréablement avec les pickles croquants et le yaourt rafraichissant. Bref un mélange détonnant et gourmand que j’ai adoré.
.
Et pour finir, j’ai craqué pour un des deux desserts, le riz au lait de Mano (même si le brookie de Max m’a fait hésiter) Perle du Japon comme un riz au lait – Fruits de la passion & ananas – Crumble aux amandes.
Un dessert léger avec une version originale du riz au lait (sans riz ;-)), des accords originaux et pas trop sucré..
.
Vous l’aurez compris, Mano m’a mis KO. Si Max est capable de nous régaler autant en livraison, on est encore plus impatient de s’attabler chez Mano dès qu’on le pourra.

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur Instagram pour ne rien rater de nos articles.

Delekt – Votre voisin est un chef !

On a a testé hier soir la formule proposée par la jeune start up Delekt.
Le concept ? Votre voisin est un chef, et il vous prépare avec amour le menu du jour qu’il vous livre à pied entre 19h et 20h !
Il y a 2 menus par semaine, un le mardi soir et un le jeudi soir, et vous pouvez commander la veille jusque minuit pour être servi le lendemain soir.
.
.
Nous concernant, le menu d’hier soir était Bœuf Bourguignon, pommes de terre au four et Tartelette aux pommes caramélisées en dessert. Le prix de ce menu est désormais de 15€ après avoir été à 12,5€ depuis le lancement.
.
On connait la difficulté de réussir à faire de bons plats en livraison, qui supportent de se faire réchauffer.
Hier, aucun souci de ce coté la, le boeuf bourguignon était un vrai régal : viande bien cuite, de bonne qualité sans trop de gras comme parfois pour ces morceaux. Un plat parfumé, enveloppant, réchauffant, réconfortant, avec une sauce sapide et gourmande, que demander de plus pour un soir de février !
Pour le dessert, succès également pour la tarte. Des pommes que l’on sent et ressent, du sucré sans l’être trop, un bon gout de caramélisé, pour finir sur une douce note.
.
.
Succès pour nous donc vous l’avez compris. J’imagine que la qualité de votre voisin cuisinier et le type de menu proposé peut moduler la réussite du repas, néanmoins pour cet essai, rien à redire !

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur Instagram pour ne rien rater de nos articles.