Bocal le Bistrot Local

Bocal Bistrot local

2 Rue du Parchamp, 92100 Boulogne-Billancourt

Apres Bocal la brasserie locale et leur désormais fameuse Boulbeer, la même équipe double la mise avec l’ouverture de leur Bistrot local.
Ouvert en lieu et place du mythique Ming Lung (plus de 30 ans d’existence), Bocal propose une cuisine avec des produits d’exploitants et d’artisans locaux d’Ile de France ou venant en direct par circuits courts.
.
Leur but est de tendre au maximum vers une cuisine écoresponsable avec un minimum de déchet, et de travailler au maximum des produits bio ou à minima issus d’une agriculture responsable.
.
C’est la (top) chef Chloe Charles qui a formé les équipes en place et sensibilisé tout le monde à l’utilisation au maximum du produit dans sa totalité.
.
Le menu du midi est très régulièrement renouvelé, et la carte du soir changera toutes les 3/4 semaines environ. On y retrouve 4 entrées / 3 plats et 3 desserts, lors de notre visite, pour des prix raisonnables ( autour de 11€ pour les entrées, 20€ pour les plats et moins de 10€ pour les desserts.)
.
L’entrée (pascade au comté) était très réussie. Coté plat, une échine de cochon aux épices colombo / citron / darphin servi généreusement. Mention spéciale au Darphin, cette galette épaisse de pomme de terre taillé en julienne, dorée sur les deux faces, mais moelleuse au centre, était absolument dingue.
Du coté du poisson du jour légume de saison, on retrouvait de la dorade (super cuisson) avec une délicieuse sauce au beurre blanc à la sauge.
.
Bocal fait le choix de nous régaler tout en ayant une démarche locale et responsable. Ils enrichissent l’offre culinaire de Boulogne, et on ne peut que s’en réjouir. Et en plus, ils brassent leur propre bière !

Le Chalet de l’Oasis

Le Chalet de l’Oasis

La butte aux chèvres, Parc de Saint-Cloud

On continue notre tournée des restaurants du Parc de Saint Cloud avec la découverte du Chalet de l’oasis.
Avec sa superbe vue dégagée, sa grande plaine d’herbe (tres kids friendly pour laisser les enfants gambader pendant que les parents déjeunent ;-)) devant le restaurant avec les transats, et ses parasols de couleurs qui surgissent au milieu de la verdure, ce chalet à tout de l’Oasis au milieu de la foret ;-).
.
La déco à l’esprit guinguette (nappes Vichy, ronds de serviette, ….) et l’accueil chaleureux et décontracté font que l’on se sent bien dès que l’on s’installe à table. On a envie de profiter du cadre, et du soleil quand il est la ;-, et de trainer à table.
.
La carte est plutôt fournie et raisonnable en prix. On a testé le Gaspacho en entrée (attention, il est épicé ;-)) et en plat le tartare frites et les coquillettes à la truffe.
.
Encore une belle découverte dans ce Parc, avec un super spot pour profiter du plein air et de la nature et s’offrir une vraie sensation de coupure.
Attention en revanche, ils ne prennent pas les réservations, et il peut y avoir (beaucoup) de monde à certains services

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur Instagram pour ne rien rater de nos articles.

Les trois petits

Les trois petits

117 ter Rue du Point du Jour, 92100 Boulogne-Billancourt

Ouvert il y a presque 10 ans en lieu et place du Module, les trois petits est une adresse de quartier un peu cachée comme on l’aime. Situé dans le bas de la rue du point du jour, dans la partie calme de la rue (celle récemment mise en sens unique), « les trois petits » propose une cuisine maison et de saison. Sa terrasse au calme est un vrai atout dans le contexte actuel ;-).
.
Rendez vous est pris pour profiter de la réouverture des terrasses, et malgré le temps menaçant et une petite averse, nous nous installons pour profiter de ce retour à la vie.
.
Testé lors d’un déjeuner au sommet entre gastronomes boulonnais avec mon ami Thomas du Blog de Boulogne, Edouard le patron des lieux nous propose pour démarrer une terrine maison / pickles accompagnée d’un délicieux et original condiment moutarde à l’ancienne / cornichon tout juste piquant comme il faut pour sublimer le tout.
.
Coté entrée, nous partons sur un tartare de saumon / aneth / cumbawa et tuile de riz et un oeuf cocotte / jus au thym / champignons et lardons. Le tout accompagné d’un Clos des Fées, IGP Côtes Catalanes, Modeste 2018.
.
.
Thomas enchaine avec une poitrine de cochon confite fondante au possible, et moi je me régale d’un dos de cabillaud en croute de noisettes. Cote vin, on bascule sur un chateau Ricardelle « vignelacroix la Clape rouge » et sa bouteille originale.
.
.
Enfin pour terminer, nous craquons tous les deux pour l’excellent dessert Rhubarbe confite, fraises et glace yaourt. Personnellement mon coup de cœur du repas, et arrosé d’un verre du domaine FL « les 4 villages – Coteaux du Layon ».
.
.
Bravo à Edouard pour le sans faute sur sa sélection de vin pour accompagner ce repas. Mentions spéciales pour le condiments cornichons et le super dessert ! Merci à Thomas pour l’agréable compagnie et le partage des potins boulonnais 😉 !

Et n’oubliez pas de vous abonner au site et de nous suivre sur Instagram pour ne rien rater de nos articles.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer